04 juillet 2021

Plage d'Alonaki, vestiges à Dodoni et en route pour les Météores! Roadtrip - Partie 2

 To go with the flow...


¨


Comment vous décrire la joie qui étreint tout mon être dès que j'arrive en Grèce?! L'odeur me renvoie des décennies en arrière, quand nous venions y passer les vacances d'été avec la famille. C'est celle des effluves de figuiers, de la terre et du jasmin qui mettent du baume à mon coeur! 

Je retrouve le son chantant de la langue, celui des cigales dont je ne me lasse pas, il rappelle que l'on est bien au chaud!  Les fenêtres sont grandes ouvertes pour m'imprégner de toutes ces sensations. Bon... en même temps je n'ai pas la climatisation et bien qu'il ne soit que sept heures du matin, le soleil tape déjà fort!

Je roule un sourire scotché sur la face, le long de la mer, en hauteur, à la recherche de mon premier spot. Il y a peu de trafic, des plaques étrangères qui tracent, je me dis que ce doit être des grecs, pressés de rentrer chez eux. Je les comprends!

How to describe to you the joy that embraces my whole being as soon as I arrive in Greece?! The smell sends me back decades ago, when we came to spend the summer holidays there with the family. It is that of the scents of fig trees, earth and jasmine that put balm in my heart!

I find the singing sound of the langage, of the cicadas which I never get tired of, it reminds us that we are in a warm place! The windows are wide open to soak up all these sensations. Well... at the same time I don't have air conditioning and although it's only seven in the morning, the sun is already beating down hard!

I have a smile taped to my face, along the sea, high up, looking for my first spot. There is little traffic, foreign plates which trace, I tell myself that it must be Greeks, in a hurry to return to their home. I understand them!




Je trace jusque vers la plage d'Alonaki, près de Preveza, prends  des chemins de traverse, comme je le ferais souvent durant ce voyage, malgré le fait que Lilyblue ne soit pas un 4x4... je vais le payer cher, mais cette aventure là vous sera comptée plus tard...

Pour l'heure, me voici sur une piste qui serpente entre des collines boisées où transpire l'odeur des pins, rassurante, enveloppante. Il n'y a personne dans les environs, ce qui tombe bien, la route étant tellement étroite que nous aurions du mal à croiser. Je débarque sur un surplomb découvrant les bleus intenses mais transparents de la mer, c'est sublime! C'est sans regret que j'ai quitté la Suisse, où il pleut et pleuvra quasiment pendant tout l'été...

I ride to the beach of Alonaki, near Preveza, take side roads, as I would often do during this trip, despite the fact that Lilyblue is not a 4x4... I will pay dearly for it, but this adventure will be counted later...

For now, here I am on a track that winds between wooded hills where the smell of pines transpires, reassuring, enveloping. There is no one around, which is good, the road being so narrow that it would be difficult for us to cross. I land on an overhang discovering the intense but transparent blues of the sea, it's sublime! It is without regret that I left Switzerland, where it rains and will rain almost all summer...




Je ne trouve pas de coin à plat et décide de continuer mon chemin pour finalement arriver à l'accès de la plage d'Alonaki. Il n'y a pas grand monde lorsque je m'installe, à part des campeurs qui ont passé la nuit là. Puisque nous sommes dimanche, les gens ne tardent pas à arriver néanmoins et l'après-midi, la plage est pleine. Ca joue au beach tennis, écoute de la musique bien fort, rigole, le grec sait profiter de la vie!
Il y a une petite taverne où je vais me restaurer et même une douche, comme souvent sur les plages ici, ce qui est bien pratique.

I can't find a flat corner and decide to continue my way to finally arrive at the access to Alonaki beach. There aren't many people when I move in, apart from campers who have spent the night there. Since it's Sunday, people don't take long to arrive, however, and in the afternoon, the beach is full. It plays beach tennis, listens to loud music, laughs, the Greek knows how to enjoy life!
There is a small tavern where I eat and even a shower, as often on the beaches here, which is very practical.





Des chiens errants viennent quémander à manger, mais je n'ai pas grand chose à leur donner. Je ne suis pas encore équipée de ma bouteille de gaz, en fait, je n'en aurais pas de tout le voyage. Je préfère aller manger dehors, me gaver de souvlakis et autres délices d'ici ou alors me faire des salades. Il y a tellement de chiens et chats errants ici, que j'aurais toujours avec moi, le luxe d'être en véhicule et pas à pied, un sac de croquettes pour nourrir ceux que ma route croisent. Un faible réconfort...

Après une journée bienfaitrice à la mer, je rejoins Lilyblue pour la nuit. Tous les véhicules ont quitté le parking et j'ai la tranquillité du soir pour moi, seulement  rythmée par le bruit rassurant des vagues et des cigales.

Some stray dogs come begging for food, but I don't have much to give them. I don't have my gas bottle yet, in fact, I wouldn't have one for the whole trip. I prefer to eat out, gorge myself on souvlakis and other delicacies from here or make myself salads. There are so many stray dogs and cats here, that I would always have with me (tjat is the luxury of being in a vehicle and not on foot), a bag of kibble to feed those that I cross my path. A faint comfort...

After a beneficial day at the sea, I join Lilyblue for the night. All the vehicles have left the parking lot and I have the tranquility of the evening for myself, only punctuated by the reassuring sound of the waves and the cicadas.




Réveil au petit matin, ce qui est souvent le cas en van avant d'aller faire un petit saut dans la mer et continuer ma route.

l wake up in the early morning, which is often the case in a van, before going for a little jump into the sea and continuing my journey.




Aujourd'hui, je me rends aux Météoras, un vieux rêve qui va enfin devenir réalité. Je vois au passage un signe annonçant les vestiges de Dodoni et décide de m'y rendre, car rien ne presse.

Ce site archéologique se trouve dans une belle vallée entre les pics jumeaux du mont Tomaros, près de Ioannina. L'endroit est très calme, c'est donc parfait pour visiter le chef-lieu de l'oracle de Dodoni. C'était probablement le plus ancien voyant de Zeus puisqu'il semble daté de l'âge du bronze. A cette époque, il n'y avait quasiment pas de bâtiments et l'oracle du chêne sacré était consulté en plein air. Comme dans tout oracle, les prêtres interprétaient pour le visiteur les signes de Zeus, comme le bruissements des feuilles du chêne ou le vol des pigeons. Puis ils donnaient la réponse aux questions posées, qui étaient gravées sur de petites tablettes dont on a retrouvé bon nombre d'exemplaires. Elles n'étaient pas prémonitoires mais déterminaient plutôt les actions correctes à entreprendre. D'après certaines interprétations, Dodoni était un oracle consacré à une déesse mère, Dione (identifiées sur d'autres sites en tant que Rhea ou Gaia), et aurait été rejointe et en partie supplantée à l'époque historique par la divinité Zeus.

Today I'm going to the Meteoras, an old dream that will finally come true. I see in passing a sign announcing the remains of Dodoni and decide to go there, because there is no hurry anyway...

This archaeological site sits in a beautiful valley between the twin peaks of Mount Tomaros, near Ioannina. The place is very quiet, so it's perfect for visiting the capital of the Oracle of Dodoni. It was probably the oldest seer of Zeus since it seems to date from the Bronze Age. At that time, there were hardly any buildings and the oracle of the sacred oak was consulted in the open air. As in any oracle, the priests interpreted for the visitor the signs of Zeus, such as the rustling of oak leaves or the flight of pigeons. Then they gave the answer to the questions asked, which were engraved on small tablets of which many copies have been found. They were not prescient but would rather determined the correct actions to be taken. According to some interpretations, Dodoni was an oracle devoted to a mother goddess, Dione (identified on other sites as Rhea or Gaia), and would have been joined and partly supplanted in historical times by the deity Zeus.

Le fameux chêne de l'oracle


Au IVème siècle avant J-C, apparaissent les temples, bouleutérion (grande salle du conseil, tenu sur la colline), stade et bien sûr le théâtre, qui reste très imposant.

In the 4th century BC, the temples, bouleuterion (large council hall, held on the hill), stadium and of course the theatre, which remains very imposing, appeared.







Nous voilà déjà en fin  de matinée et la chaleur devient écrasante. Je rejoins Lilyblue et continue ma découverte dans cette région de l'Epire, au nord-ouest du pays. J'évite tout d'abord l'autoroute qui me mènera aux Météores et emprunte à la place des petites routes de montagnes. C'est certes un détour important, mais se trouve être beaucoup plus beau et le trafic y est quasi inexistant. Je peux donc rouler lentement lorsque je repère une truc ou m'arrêter quand je veux. Ca c'est le gros avantage en Grèce pour un conducteur, un peu plus brute de corps que la Suisse, on se parque comme on veut, à la sauvage, pas besoin de chercher un parcomètre à la ronde, ça me convient beaucoup plus je dois dire!

Je suis étonnée de voir à quel point la région est boisée, et pas seulement de pins. Nous sommes bien plus au nord que les régions visitées il y a bien des années. Je suis également entourée de montagnes, belles, imposantes.

Here we are already at the end of the morning and the heat becomes overwhelming. I join Lilyblue and continue my discovery in this region of Epirus, in the northwest of the country. I avoid the highway that will take me to Meteoras and take small mountain roads instead. It is certainly a major detour, but happens to be much more beautiful and the traffic there is almost non-existent. So I can drive slowly when I spot something or stop when I want. That's the big advantage in Greece for a driver, a little rougher than Switzerland, we park as we want, in the wild, no need to look around for a parking meter, it suits me much more I must say!

I'm amazed at how forested the area is, and not just pine trees. We are much further north than the regions visited many years ago. I am also surrounded by mountains, beautiful, imposing.

Le lac Pamvotis devant Ioannina


Arachthos potamos




Ici, il y a énormément de cette mini chapelles le long des routes. Elles signalent soit l'entrée du chemin menant à une église, un monastère, soit le décès de quelqu'un à cet endroit précis. Je me souviens que ma Γιαγιά (grand-mère) faisait toujours le signe de la croix lorsqu'on en croisait sur la route, lors de nos pérégrinations, quand toute la famille était embarquée dans la Mitsubishi break jaune (déjà!), maintenant très vintage, de mon oncle.

Here, there are a lot of these mini chapels along the roads. They signal either the entrance to the path leading to a church, a monastery, or the death of someone at this precise location. I remember that my Γιαγιά (grandmother) always made the sign of the cross when we passed them on the road, during our wanderings, when the whole family was in the yellow (already!), Mitsubishi station wagon now very vintage, from my uncle.




Alors que je roule en plein milieu de l'après-midi, la chaleur est presque à son comble, je dis presque car quelques semaines plus tard, le thermomètre trouvera encore le moyen d'augmenter, j'aperçois un gaillard marchant, là, littéralement au milieu de nulle part. Je m'arrête pour le prendre en stop. C'est un albanais qui vit en Grèce depuis plus de 40 ans. J'entends encore son léger accent et pense qu'il doit être sourd car il parle très fort! Nous faisons le reste de la route ensemble jusqu'à ce que nous arrivions au village de Kastraki, au pied des spectaculaires Météores.
Je vous réserve la suite pour le prochain chapitre!

As I ride in the middle of the afternoon, the heat is almost at its peak, I say almost because a few weeks later, the thermometer will still find a way to increase, I see a fellow walking there, literally in the middle of nowhere. I stop to pick it up. He is an Albanian who has lived in Greece for more than 40 years. I can still hear his slight accent and think he must be half deaf because he speaks very loudly! We do the rest of the road together until we arrive at the village of Kastraki, at the foot of the spectacular Meteoras.
I'll keep you posted for the next chapter.

30 juin 2021

En route pour Ancona! Roadtrip - Partie 1

 To go with the flow...




Après avoir fait réviser Lilyblue, j'ai bien fait, compte tenu des kilomètres qui nous attendent, le soir du 1er juillet, c'est un mercredi, précédé d'un souper avec toute la famille, je prends la route. J'avoue ne pas avoir la patience d'attendre l'aube du lendemain...

Equipée de tout un barda (qui s'avèrera très souvent inutile), chargeurs, speakers pour la musique qui sera une alliée fidèle durant les quelques 11'000 kms que nous avons parcouru pendant ce roadtrip, nous quittons Lausanne. Je dis nous, car Lilyblue faisant partie intégrante de l'histoire, ça me parais difficile de faire autrement !

After reviewing Lilyblue, I did well, considering the miles ahead of us, on the evening of July 1st, it's a Wednesday, preceded by a dinner with the whole family, I hit the road. I admit I don't have the patience to wait for the dawn of the next day...

Equipped with a whole kit (which will very often turn out to be useless), chargers, speakers for the music, a faithful ally during the about 11,000 kms that we have traveled during this roadtrip, we leave Lausanne. I say we, because Lilyblue being an integral part of the story, it seems difficult to do otherwise!

En bas de mon immeuble, prêtes à partir...


J'ai donc quitté mon job, il m'aura permis d'économiser pour ce nouveau voyage, largué l'appart, je crois bien avoir fait l'état des lieux le jour même de ce grand départ, et c'est avec un certain sentiment de liberté que je roule toute la nuit, en passant par le col du Simplon.
La musique accompagne l'obscurité.
Je suis toute excitée par la nouvelle aventure qui se profile et contente d'être seule sur la route. Je pensais m'arrêter pour dormir une fois arrivée de l'autre côté des Alpes mais puisque la route me donne des ailes, suis en pleine forme et continue donc mon chemin. 

So I quit my job, it will have allowed me to save for this new trip, dropped the apartment, I believe I made the inventory on the very day of this great departure, and it is with a certain feeling of freedom that I ride all night, passing through the Simplon Pass.
The music accompanies the darkness.
I am very excited by the new adventure that is looming and happy to be alone on the road. I thought I'd stop to sleep once arrived on the other side of the Alps but since the road gives me wings, I'm in great shape and therefore continue on my way.




Dès l'aube, le trafic s'intensifie sur l'autoroute, et je dois dire que les italiens ont la palme pour se coller vraiment très près, trop, de votre véhicule. C'est énervant et donne presque envie de freiner un bout coup pour les calmer dans leurs ardeurs... Je quitte l'autoroute pour laisser les pendulaires s'agiter pendant l'heure de pointe.

From dawn, the traffic intensifies on the motorway, and I must say that the Italians have the palm to stick really very close, too close, to your vehicle. It's annoying and almost makes you want to brake for a bit to calm them down in their ardor... I leave the highway to let the commuters bustle about during rush hour.

A Marotta


Je traverse la campagne, où les champs sont travaillés, le relief est légèrement vallonné. Il fait déjà chaud ce matin, j'ai hâte de rejoindre la mer car la fatigue commence à se faire sentir. 

I cross the countryside, where the fields are worked, the landform is slightly hilly. It's already hot this morning, I can't wait to get to the sea as I'm starting to feel tired.



La destination de ce premier élan routier est Ancona, d'où je prendrais le bateau pour rejoindre la Grèce. J'ai cependant deux jours d'avance et décide de me poser à Senigallia pour mes premières nuits en "van". J'arrive en fin de matinée dans cette petite station balnéaire. J'ai trouvé une place à l'ombre pour Lilyblue et rejoins la côte. La saison n'a pas encore commencé, nous ne sommes pas beaucoup sur la plage. Je vais m'y allonger et m'endors deux heures, en plein cagnard.... Inutile de vous dire que toute ma face est marquée par le soleil.... 
Je bouge Lilyblue en fin de journée pour faire face à la mer et profiter de la vue. 

The destination of this first road momentum is Ancona, from where I would take the boat to reach Greece. However, I have two days in advance and decide to land in Senigallia for my first nights in a "van". I arrive at the end of the morning in this small seaside resort. I found a place in the shade for Lilyblue and joined the coast. The season hasn't started yet, there is  not much people on the beach. I go to lie down there and fall asleep for two hours, in the middle of a dodger.... Needless to say that my whole face is marked by the sun....
I move Lilyblue at the end of the day to face the sea and enjoy the view.







Je rejoins Ancona la veille de mon départ et parcours ses rues afin d'y avoir mes repères pour le lendemain. La ville est munie d'un très grand port qui dessert la Grèce et la Croatie entre autres. Comme toujours dans la vanlife, la mission du jour est de trouver son spot pour la nuit. Je remarque cette église en hauteur et me dis que ce serait sympa d'y être pour avoir un point de vue global sur la cité. J'engage le GPS, non mais heureusement qu'il existe celui-là (!), et gravit la colline.

I join Ancona the day before my departure and wander through its streets to get my bearings for the next day. The city has a very large port which serves Greece and Croatia among others. As always in vanlife, the day's mission is to find your spot for the night. I notice this church in height and tell myself that it would be nice to be there and have a global point of view on the city. I engage the GPS, fortunately there is this one (!), and climb the hill.




Je me cale sur le parking de la cathédrale St-Cyriaque avec, en effet, une vue d'en haut qui n'est pas mal du tout. 

I stall in the parking lot of the St-Cyriaque cathedral with, indeed, a view from above which is not bad at all.






La place accueille les amoureux et des jeunes qui viennent pour se bécoter ou boire un coup. L'ambiance y est relax. Une voiture de police se gare, je crains un peu qu'elle ne me déloge mais elle repart également. Peut-être sont-ils simplement venus, eux aussi, admirer la vue. 

La nuit tombe, je m'installe pour dormir avec tout de même le buit du remue-ménage venant du port et qui ne doit pas s'arrêter souvent.

The square welcomes lovers and young people who come to kiss or have a drink. The atmosphere is relaxed. A police car pulls up, I'm a little worried it will dislodge me, but it also leaves. Maybe they just also came to admire the view.

Night falls, I settle down to sleep with all the same the noise of the bustle coming from the port and which must not stop often.






Je descends au port le lendemain matin, me sirote un capuccino et profite de leur wc. Car il y a "ça" aussi avec la vanlife. Pas toujours simple de pouvoir se soulager quand c'est nécessaire, suivant où l'on se trouve! Il y a une légère agitation entre les touristes qui vont chercher leurs billets, (personne ne me demande mon certificat vaccinal ou test PCR... On se demande bien à quoi cela aura servi de s'agiter!) les travailleurs qui font la pause et les différents véhicules qui sortent ou entrent des bateaux.

Et alors commence l'attente. Heureusement le ferry part en début d'après-midi, on ne va donc pas cuire trop longtemps, alignés en rond d'oignons comme signalés par les employés. Le bateau n'est pas encore là mais nous on est prêts.
Ce n'est pas la première fois que je fais ce trajet. A l'époque je venais à Ancona en train de nuit, les bateaux partaient plutôt en fin d'après-midi ou le soir. On passait donc la journée à attendre et me souviens que c'était assez intense avec le soleil qui tape fort. Puis il fallait compter 24 à 32 heures pour atteindre les côtes grecques. Cela a bien changé, on a gagné presque la moitié du temps! 

I go down to the port the next morning, sip myself a cappuccino and take advantage of their toilet. Because there is "that" also with the vanlife. It's not always easy to be able to relieve yourself when necessary, depending on where you are! There is a slight commotion between the tourists who go to get their tickets, (no one asks me for my vaccination certificate or PCR test... l really wonder what was the point of fussing it!) the workers who take a break and the various vehicles leaving or entering the boats.

And so begins the wait. Fortunately the ferry leaves at the beginning of the afternoon, so we won't cook too long, lined up like a line of onions as indicated by the employees. The boat is not there yet but we are ready.
It's not the first time I've done this trip. At the time, I came to Ancona by night train, the boats left more late afternoon or evening. So we would spend the day waiting and l remember that it was quite intense with the sun beating down. Then it took 24 to 32 hours to reach the Greek coast. It has changed a lot, we won almost half the time!




Le ferry finit par se faire voir au loin, grande tache rouge qui avance lentement mais sûrement, naviguant habilement entre les digues. Un frisson parcourt la foule et lui fait rejoindre son propre véhicule.  

The ferry ends up being seen in the distance, a big red spot that advances slowly but surely, navigating skilfully between the dykes. A shiver runs through the crowd and brings the people to their own vehicle.




Vient enfin le temps d'embarquer. A tour de rôle, chaque véhicule gravit une passerelle pour se retrouver au 1er étage du parking, le rez étant réservé aux camions. Une fois installée, Lilyblue restera là pour les seize heures de traversée! Et moi, je me dépêche de trouver mon spot pour la nuit, abritée du vent! Je dors sur le pont, car c'est bien moins cher mais aussi parce que je n'ai aucune envie d'aller en cabine partagée. 

Finally comes the time to board. In turn, each vehicle climbs a footbridge to find itself on the 1st floor of the car park, the ground floor being reserved for trucks. Once installed, Lilyblue will remain there for the sixteen hour crossing! And I hurry to find my spot for the night, sheltered from the wind! I sleep on the deck, because it's much cheaper, but also because I don't want to go to a shared cabin.





J'avais l'impression qu'on était beaucoup à lever l'ancre mais en fait le bateau paraît presque vide. Il y a beaucoup d'albanais, dans des sacrés SUV, rutilants, qui descendront comme moi à Igoumenitsa.

La traversée va vite et sur un bateau c'est vraiment les vacances, avec en prime le premier frappe (café froid que je prends personnellement avec du lait et sucre, c'est délicieux!), le premier donc d'une looooooongue série!

I had the impression that there was a lot of us lifting anchor, but in fact the boat seems almost empty. There are many Albanians, in impressive SUVs, gleaming, who will go down like me to Igoumenitsa.

The crossing goes quickly and on a boat, it's really like holiday time, with the bonus of the first frappe (cold coffee that I personally take with milk and sugar, it's delicious!), the first of a looooooong series!





Nuit pas super terrible il faut bien l'avouer, mais bon, j'ai appris à sacrifier mon sommeil en me disant que je dormirais mieux la prochaine fois! L'excitation est à son comble, nous arrivons tôt le matin à Igoumenitsa, et là, j'ai franchement hâte!!!

Descente du bateau, on sent la trépignation gagner les passagers alors que les véhicules se propulsent en bas de la rampe!
💙 Γεια σου Ελλάδα μου! 💛 
Tu m'avais manquée!!!
Car peut-être ne le savez-vous pas, je suis à moitié grecque!

The night was not super terrible it must be admitted, but I learned to sacrifice my sleep by telling myself that I would do better next time! The excitement is at its height, we arrive early in the morning in Igoumenitsa, and I can't wait!!!

Descending from the boat, we feel the stamping of the passengers as the vehicles propel themselves down the ramp!

💙 Γεια σου Ελλάδα μου! 💛
I had missed you!!!
Because maybe you don't know, I'm half Greek!



06 mai 2021

Découverte de Lilyblue 💛

 To go with the flow...



Les mois qui ont suivi le retour en urgence du Guatemala ont été très durs. Jamais je ne me serais sentie aussi paumée. J'avais l'impression d'être dans une machine à laver émotionnelle que rien ne semblait jamais vouloir s'arrêter. Il aura fallu du temps, beaucoup de temps pour colmater les morceaux. J'ai squatté à gauche et à droite, travaillé ici et là en attendant de retrouver un équilibre (merci à ma chère sœur Natacha, Eve, Carole et Suzanne pour m'avoir hébergée). 

Cela faisait plus de 20 ans que je n'avais pas passé un hiver en Suisse. Je redoutais le froid mais c'est le ciel gris et bas, pendant des semaines parfois, qui aura été le plus difficile à gérer. Après des mois d'errances, où j'ai eu l'impression de juste fonctionner, je me sentais surtout morte dedans. L'ambiance anxiogène durant ce temps de pandémie n'aura évidemment pas aidé. Je me demandais bien à quoi cela servait de vivre si c'était pour rentrer sur les rotules après des journées de boulot éreintantes et drainantes, sans perspective d'avenir. Le travail dans le milieu social n'est pas facile... Je n'avais plus envie de rien...
C'était une période très noire.

J'ai loué un petit appartement pour quelques mois, charmant par ailleurs, avec vue sur le lac et les montagnes mais je me rappelle très bien de la première nuit passée dedans. J'ai eu l'impression d''être cloîtrée dans une boîte, limitée, comme si une porte se fermait. C'était tout de même un refuge d'une certaine manière, mais ça n'était pas "moi".

The months following the emergency return from Guatemala were very hard. I would never have felt so lost. It felt like I was in an emotional washing machine that nothing seemed to stop. It will have taken time, a long time to patch up the pieces. I squatted some friend's places, worked here and there while waiting to find my balance (thanks to my dear sister Natacha, Eve, Carole and Suzanne for being there).

It had been more than 20 years since I had spent a winter in Switzerland. I dreaded the cold but it was the gray and low sky, sometimes for weeks, that was the most difficult to manage. After months of wandering, where I felt like I was just functioning, I mostly felt dead inside. The anxiety-provoking atmosphere during this pandemic time will obviously not have helped. I wondered what was the point of living if it was to get back on your knees after exhausting and draining days of work, with no prospect for the future. Work in the social environment is not easy... I didn't want anything anymore...
It was a very dark time.

I rented a small apartment for a few months, charming otherwise, with a view of the lake and the mountains, but I remember very well the first night I spent there. I felt like I was locked in a box, limited, as if a door was closing. It was all the same a refuge in a certain way, but it was not "me".



Et puis il y a eu l'épiphanie, un dimanche d'avril, une année après mon retour quand même, lorsque mon neveu me parle de la vente de son utilitaire jaune. Il ne me faudra pas beaucoup de temps pour mettre deux et deux ensemble et le mercredi suivant, les plaques étaient pausées dessus!! 
Franchement, ça a changé ma vie!

Son nom jaillit de nulle part, elle s'appellera Lilyblue, car ça sonne mieux que Lilyellow tout de même! 
Très vite, je commence à l'aménager. Je fais les petites annonces et trouve pratiquement tout gratuitement: ici un sommier qui peut s'agrandir, là son matelas qui fait sofa lorsqu'il est rabattu et grand lit une fois ouvert, un tapis pour le rendre plus accueillant et enfin des loupiottes pour l'ambiance. Je passe quelques nuits dans les environs pour l'expérience, y découvre que je dors bien mieux que dans mon appartement!

And then there was the epiphany, one Sunday in April, a year after my return anyway, when my nephew told me about the sale of his yellow utility vehicle. It wouldn't take me long to put two and two together and the following Wednesday the plates were on it!!

Honestly, it changed my life! 

It name came out of nowhere, it will be called Lilyblue, because it sounds better than Lilyellow all the same! Very quickly, I begin to arrange it. I do the classifieds and find practically everything for free: here a bed base that can be enlarged, there its mattress which makes a sofa when it is folded down and a large bed once opened, a carpet to make it more welcoming and finally light garlands for the atmosphere. I spent a few nights in the area for the experience, discovered that I slept much better there than in my apartment!






J'ai enfin un nouveau projet, une perspective, ce qui m'avait cruellement manqué toute cette année. Le week-end suivant, j'ai mon pote Dinh en ligne, on s'était rencontrés au Guatemala lorsqu'il travaillait à Shambhala. Je me rappelle très bien de notre premier échange. On a connecté tout de suite car on écoutait, bien malgré nous, l'espace étant petit, un hippie du bled s'épancher sur la spiritualité et raconter, en gros, des inepties (comme c'est si souvent le cas dans ces lieux attirant ce genre de personnes, sans vouloir être jugeante). 

On est donc au téléphone et ça tombe bien, car la semaine qui suit vient le temps de l'ascension. On a tous les deux congé et alors on se donne rendez-vous dans le sud de la France trois jours plus tard! J'adore cette spontanéité dont les gens du voyage sont le plus souvent dotés! J'ai bien envie de tester Lilyblue et voir la mer (cela fait deux ans, jamais je ne serais restée aussi longtemps loin d'elle) et Dinh a besoin d'un break. 

La France n'était pas encore "ouverte" et il était demandé à chacun de rester chez soi. Je prends la route quand même, fait des détours pas croyables pour éviter la grande frontière à Genève.  Comme je m'en rendrais compte par la suite, cela n'aura pas valu la peine, car il y a ce qui se lit dans les journaux... et la réalité. 

ll pleut pendant des heures alors que je longe les Alpes menant au sud. La neige recouvre encore les plus hauts pics, les flancs sont escarpés, pointus, ça leur donne cet air dramatique. Puis petit-à-petit, les montagnes deviennent moins hautes, avec un relief plus doux, les nuages et la pluie s'estompent. La végétation change et enfin le soleil et sa chaleur sont avec nous. 

Je croise de beaux bleds dont je ne me rappelle plus les noms mais y fait des pauses rapides pour manger et me soulager. 

I finally have a new project, a prospect, which had sorely missed all this year. The following weekend I got my buddy Dinh online, we had met in Guatemala when he was working at Shambhala. I remember our first conversation very well. We connected right away because we listened, in spite of ourselves, the space being small, a hippie from the village pour out on spirituality and tell, basically, nonsense (as it's so often the case in these places attracting this kind of people, without wanting to be judgmental).

So we're on the phone and that's good, because the following week comes the time of the ascension. We both have holidays and decide to meet in the south of France three days later! I love this spontaneity that travelers are most often endowed with! I really want to test Lilyblue and see the sea (it's been two years, I would never have stayed so long away from it) and Dinh needs a break.

France was not yet "open" and everyone was asked to stay at home. I took the road anyway, make unbelievable detours to avoid the big border in Geneva. As I would realize later, it won't have been worth it, because there is what is read in the newspapers... and the reality.

It rains for hours as I drive along the Alps leading south. The snow still covers the highest peaks, the sides are steep, pointed, it gives them this dramatic air. Then little by little, the mountains become less high, with a softer relief, the clouds and the rain fade. The vegetation changes and finally the sun and its warmth is with us.

I come across beautiful villages whose names I no longer remember but take quick breaks there to eat and relieve myself.




En fin d'après-midi, j'arrive au bord de la mer, sens son odeur, quel bien cela fait de voir cette étendue, cet horizon infini. Je réalise à quel point cela m'avait cruellement manqué! 

At the end of the afternoon, I arrive at the edge of the sea, feel its smell, how good it feels to see this expanse, this infinite horizon. I realize how much I sorely missed it!




Il me faut maintenant trouver un endroit pour la nuit, comme je le découvrirais, c'est LA mission lorsqu'on voyage dans son véhicule, sa maison! ll faut que cela soit au calme et à plat, en nature si possible et s'il y a une vue, c'est encore mieux!
Je roule entre des domaines si grands, que l'on ne voit pas leurs maisons. Tout le coin est habité, de ces résidences, on ne voit que leur portail fermés. Je mets un moment à trouver ce qui sera mon spot pour la nuit. C'est loin de la route, il y a un petit chemin que personne ne semble utiliser, les vignes prennent le soleil couchant, les oiseaux chantent, les pinèdes et la terre transpirent leur odeurs parfumées, c'est calme, il y a des oliviers, je suis contente. Cette quiétude fait du bien après les vibrations de ces heures de route!

Cela ne fait pas une heure que je suis là à profiter, lorsqu'un securitas vient m'interpeller pour me dire que c'est une propriété privée et ne peux donc pas rester là... Je suis claquée après le trajet, il est  21 heures, le soleil se couche bientôt, autant vous dire que je n'ai pas du tout envie de bouger.

ll m'observe, me demande si je suis toute seule, à son air surpris lorsque je lui réponds par l'affirmative, il me dit qu'il va aller voir son patron. Ils reviennent ensemble quelques minutes plus tard. Le monsieur, visiblement venant de la classe des privilégiés, voit ma plaque et me dit de suite qu'il vit à côté de la Suisse. J'ai l'impression que cela aide dans la négociation. Je lui assure que je ne cuisinerais pas ici (ne suis pas encore équipée pour ce faire) et ne laisserais aucune trace, en rajoutant que je serais partie tôt demain matin. Il demande également si je suis seule et voyant bien mon air embêté à l'idée de devoir bouger, il me dit finalement que je peux rester là pour la nuit. Merci monsieur et ma chance! Il y a quand même des avantages à être une femme voyageant seule!

Now I need to find a place for the night, as I would find out, this is THE mission when traveling in your vehicle which also becomes your home! It has to be calm and flat, in nature if possible and if there is a view, it's even better!
I drive between estates so large that you can't see their houses. The whole area is inhabited, residences, we only see their closed gates. I take a moment to find what will be my spot for the night. It's far from the road, there's a small path that no one seems to use, the vines take in the setting sun, the birds sing, the pine forests and the earth sweat their fragrant smells, it's quiet, there are olive trees , I'm happy. This peace of mind feels good after the vibrations of these hours on the road!

I haven't been here enjoying it for less than an hour, when a guard comes to call me and tell me that it's private property and therefore can't stay there... I'm shattered after the trip, it's 9 p.m., the sun is setting soon, as much to tell you that I don't feel like moving at all.

He watches me, asks if I'm alone, at his surprised look when I answer him in the affirmative, he tells me he's going to go see his boss. They come back together a few minutes later. The gentleman, obviously coming from the privileged class, sees my plate and immediately tells me that he lives near Switzerland. I feel like it helps in the negotiation. I assure him that I would not cook here (I am not yet equipped to do so) and would leave no trace, adding that I would be leaving early tomorrow morning. He also asks if I'm alone and seeing my annoyed look at the idea of ​​having to move, tells me that I can stay there for the night. Thank you sir and my luck! There are still advantages to being a woman traveling alone!
 







Je pars donc tôt le lendemain matin et me dis qu'une nuitée au bord de la mer serait tout de même la bienvenue! Je trouve la petite plage de l'Escalet et m'installe pour la journée et la nuit donc. Le ressac de la mer berce les heures. L'eau est encore trop froide pour s'y baigner, la cafeteria n'a pas encore ouvert ses portes, la saison n'a pas encore commencé, mais il fait bon se poser sur la plage!
Et j'adore la liberté que procure cette vie de nomade. Un endroit vous parle et hop, on s'installe! 

So I leave early the next morning and tell myself that a night by the sea would still be welcome! I find the small beach of Escalet and settle in for the day and then the night. The surf of the sea cradles the hours. The water is still too cold to swim in, the cafeteria hasn't opened its doors yet, the season hasn't started, but it's good to land on the beach!
And I love the freedom that this nomadic life provides. A place speaks to you and presto, you settle down!





Dinh arrive le lendemain, je vais le chercher à la gare de Ramatuelle. Je suis prise dans le trafic mais finis par remarquer sa longue silhouette, sac sur le dos, lunettes de soleil, prêt pour l'aventure! Je le cueille vite fait le long de la route et on s'engage pour aller directement aux calanques entre Marseille et Cassis. On barjaque à bâtons rompus, cela fait un moment que l'on ne s'est pas vus et il faut rattraper le temps.

Dinh arrives the next day, I pick him up at Ramatuelle station. I'm stuck in traffic but end up noticing his long figure, bag on his back, sunglasses on, in other words, ready for adventure! I pick him up quickly along the road and we set off to go to the calanques between Cassis and Marseille. We talk and laugh endlessly, it's been a while since we've seen each other and we have to make up for time.




On gravit la montagne, zigzaguons sur la route de la crête et trouvons un petit parking avec une vue bien dégagée. C'est magnifique et quel bien cela fait de changer d'horizon au gré du jour! A côté de nous se trouve autre van et ses occupants et on voit bien qu'ils n'en sont pas à leur première expérience au vu de l'installation élaborée du réchaud et le repas qu'ils préparent! D'autres voitures restent le temps du coucher du soleil et nous on continue à se raconter!

We climb the mountain, zigzag on the ridge road and find a small parking lot with a clear view. That's wonderful and feels great to change horizon the way you feel like! Next to us is another van and its occupants and it is clear that this is not their first experience given the elaborate installation of the stove and the meal they are preparing! Other cars remain for sunset time gazing and we continue to talk!





Pour moi,  le vrai luxe réside dans la liberté de mouvement, de temps (si possible) et le fait de choisir son spot en pleine nature mais aussi de s'y réveiller le matin! 

For me, the real luxury lies in the freedom of movement, of time (if possible) and the fact of choosing your spot in the middle of nature but also of waking up there in the morning!




Nous passons les deux jours suivants dans les calanques au-dessus de Cassis, que nous visitons pour son charme mais aussi pour s'alimenter! Les rues étroites de la ville, garnies de plantes, sont adorables et il fait bon y flâner. Je constate l'avantage d'avoir une voiture jaune, un peu plus haute que les autres, je la repère de (très) loin, ce qui est bien pratique dans un lieu qu'on ne connaît pas! 

We spend the next two days in the calanques above Cassis, which we visit for its charm but also to eat! The narrow streets of the city, lined with plants, are adorable and it is good to stroll there. I see the advantage of having a yellow car, a little higher than the average, I can spot it from (very) far away, which is very practical in a place you don't know!





Nous passons une journée mémorable entre buissons et rocailles sur la montagne, musique et observations minutieuses du monde qui nous entoure. Je vous la fait courte mais lorsque nous rentrons, un peu "dans notre monde", la police vient interpeller toutes les voitures parquées là pour nous avertir qu'il n'est pas possible d'y rester la nuit, avec possibilité d'amende si d'autres agents repassent. Nous prenons le risque et dormons comme des bébés sans être dérangés. 

We spend a memorable day between bushes and rockeries in the calanques, music and careful observations of the world around us. I'll make it short but when we go back, a little bit"into our world", the police come to warn everyone that  the cars cannot stay parked there overnight, with the possibility of a fine. if other agents return. We take the risk and sleep like babies undisturbed.





Les quelques jours de vacances passent vite, il est l'heure de rentrer, avec évidemment très peu d'envie à ce niveau là! Cet avant-goût de voyage, d'être sur la route à nouveau, confirme le plan qui sera de partir en roadtrip, sans date  de retour, cet été pour la Grèce et de nouvelles aventures!

Avant cela néanmoins, je me tape sept heures de bouchon, on dirait que toute la France était descendue dans le sud! Je retrouve mes pénates tard le soir et recommence le rythme fou de la vie suisse, avec la confiance néanmoins que cela ne durera pas longtemps. Il reste deux mois avant les vacances d'été et mon prochain départ en compagnie de Lilyblue!

Bye Dinh! Merci pour les échanges et fous rires, c'est vraiment facile d'être en ta compagnie, même dans un espace aussi réduit!!!

The few days of vacation pass quickly, it's time to go home, with obviously very little desire at this level! This taste of travel, of being on the road again, confirms the plan which will be to go on a road trip, with no return date, this summer in Greece for new adventures!

Before that, however, I'm having a seven-hour traffic jam, it seems that all of France had descended into the south! I return to my place late at night and resume the crazy rhythm of Swiss life, with the confidence, however, that it won't last long. There are two months left before the summer holidays and my next departure with Lilyblue!

Bye Dinh! Thank you for the exchanges and the giggles, it's really easy to be in your company, even in such a small space!!!

Plage d'Alonaki, vestiges à Dodoni et en route pour les Météores! Roadtrip - Partie 2

 To go with the flow... ¨ Comment vous décrire la joie qui étreint tout mon être dès que j'arrive en Grèce?! L'odeur me renvoie des ...

Les articles les plus lus!